fleche_langueVersion françaiseEnglish versionVersion imprimable
  • Accueil
  • Planning
  • Réservations
  • Lieux
  • Partenaires

Lars von Trier.

lundi 8 juin

Rétrospective Lars von Trier

Rencontre avec le cinéaste en visioconférence

Lars von Trier, cinéaste venu du Danemark, doit sa reconnaissance internationale aux prix décernés par le Festival de Cannes à Breaking The Waves en 1996 puis à Dancer In The Dark en 2000, et à l'immense succès public qui s'ensuivit.

Montrer / masquer les détails

Lars von TrierDepuis, il a affirmé une œuvre et une personnalité passionnantes et complexes, volontiers provocatrices, que la rétrospective intégrale de ses films et ses vidéoconférences au Centre Pompidou, dans le cadre du festival Agora, entendent questionner.

Ce 8 juin, le cinéaste revient sur l'ensemble de son œuvre avec Pascal Mérigeau, critique au Nouvel Observateur, et échange avec le public par visioconférence, en direct de Copenhague.
Discussion suivie de la projection de courts métrages inédits, réalisés par Lars von Trier lorsqu'il était adolescent et pendant ses études à l'École danoise de cinéma.

Production Ircam-Centre Pompidou et Le Département du développement culturel (Les Cinémas) du Centre Pompidou. Avec le soutien du projet CO-ME-DI-A (EACEA-Projet Culture 2007-2013 de l'Union européenne).

Crédit photo : Lars von Trier © Zentropa

Lundi 8 juin, 18h30 / Centre Pompidou, Cinéma 1

Dogville de Lars von Trier, 2003 © Zentropa
du lundi 8 au lundi 22 juin

Lars von Trier, par-delà le bien et le mal

Rétrospective intégrale

Dans le cadre du festival Agora, les Cinémas du Centre Pompidou présentent l'œuvre polymorphe et labyrinthique de Lars von Trier, cinéaste du paradoxe et de l'ambiguïté, auteur de films aux constructions expérimentales, conçus comme des systèmes ouverts.

Montrer / masquer les détails

Courts métrages inédits Lundi 8 juin, 18h30, Cinéma 1
Films amateurs
Le voyage à Squashland [1967 / 1' / coul.]
Bonne nuit, trésor [1968 / 1' / coul.]
Pourquoi fuir ce dont tu ne peux t'échapper ? [1970 / 7' / coul.]
Une fleur [1971 / 7' / nb]
Films d'études réalisés à l'école de cinéma
Production I : la mort [c. 1979 / 5' / nb]
Exercice de cadrage [c. 1979 / 1' / nb]
Production II [1979 / 10' / nb]
Production III : le deuxième voyage de Marsja [1980 / 18' / nb]
Nocturne [1980 / 8' / nb. et coul.]

Film inédit Mercredi 10 juin, 19h30, Cinéma 1
Images d'une libération [1982 / 57' / coul.]

Jeudi 11 juin, 20h30, Cinéma 1
Publicités pour Ekstra Bladet [c. 1988 / 7 spots de 30'' à 40'']
Exercice documentaire : Lolita [1979 / 4' / nb]
Production IV : l'histoire de deux maris aux épouses beaucoup trop jeunes [c. 1980 / 12' / nb]
Erik Nietzsche, mes années de jeunesse [2009 / 92' / coul.]

Vendredi 12 juin, 20h30, Cinéma 2
Publicité pour Ekstra Bladet [c.1988 / 20" / coul.]
Médée [1988 / 75' / coul.]

Samedi 13 juin, 14h30, Cinéma 1
Leningrad [1992, 3'20" / coul.]
The Element of Crime [1984 / 104' / nb et coul.]

Samedi 13 juin, 17h, Cinéma 1
The Shiver [1994 / 2' / coul.]
Epidemic [1987 / 106' / nb et coul.]

Samedi 13 juin, 20h30, Cinéma 1
Danas Have [1992 / 4' / coul.]
Europa [1991 / 113' / nb et coul.]

© The Five Obstructions, Dan Holmberg | © Breaking the Waves, Films du Losange

Dimanche 14 juin, 20h30, Cinéma 1
Bakerman [1989 / 5' / nb et coul.]
Breaking the Waves [1996 / 158' / coul.]

Lundi 15 juin, 20h30, Cinéma 1
Sauna [1986 / 50" / coul.]
Publicités pour Politiken [c. 1988 / 2 spots de 55" / coul.]
Les idiots [1998 / 117' / coul.]

Mercredi 17 juin, 20h30, Cinéma 1
Highway of Love [1990 / 4' / coul.]
Dancer in the Dark [2000 / 139' / coul.]

Jeudi 18 juin, 20h30, Cinéma 1
Publicité pour Calberson [c. 1988 / 1' / coul.]
La rue de la vie / le violon [1993 / 4' / coul.]
Projet Jour J [2000 / 66' / coul.]

Vendredi 19 juin, 20h30, Cinéma 1
Change [1992 / 4' / coul.]
Dogville [2003 / 178' / coul.]

Samedi 20 juin, 17h, Cinéma 1
Bet it on you [1990 / 4' / nb]
The Five Obstructions [2003 / 90' / coul.]

Samedi 20 juin, 20h30, Cinéma 1
Occupations [2007 / 3' / coul.]
Publicité pour la Croix Rouge [c. 1988 / 35" / coul. et nb]
Manderlay [2005 / 139' (2h19) / coul.]

Dimanche 21 juin, 17h, Cinéma 2
Les grandes personnes [c. 1988 / 10 spots de 30" à 40" / coul.]
L'hôpital et ses fantômes 2 [1997 / 1re partie : 139' (2h19) / coul.]

Dimanche 21 juin, 20h30, Cinéma 2
Les grandes personnes [c. 1988 / 8 spots de 30" à 40" / coul.]
L'hôpital et ses fantômes 2 [1997 / 2e partie : 151' (2h31) / coul.]

Lundi 22 juin, 20h30, Cinéma 1
L'ouvrier et le paysan [1989 / 7 spots de 1'20" à 2'45" / coul.]
Le Direktør [2006 / 100' / coul.]

Du lundi 8 au lundi 22 juin, Centre Pompidou, Cinéma 1 / Cinéma 2

mercredi 10 juin

Les espaces labyrinthiques de Mark Danielewski, Brian Ferneyhough et Lars von Trier

L'écrivain américain, le compositeur britannique et le cinéaste danois (par visioconférence, en direct de Copenhague) parlent de la complexité dans leur art et des espaces labyrinthiques, virtuels ou réels, de leurs œuvres respectives. Rencontre entre littérature, musique et cinéma.

Montrer / masquer les détails

L'espace de Mark Danielewski procédait d'Internet avant d'envahir les pages d'un premier livre culte, House of Leaves (La Maison des feuilles), conçu comme un immense réseau fictionnel.

L'espace de Lars von Trier est toujours le lieu d'une invention de la technique. Ainsi son Direktør utilise-t-il le cadrage assisté par ordinateur qui règle automatiquement les plans : les bifurcations du récit subissent les interruptions ex-machina du narrateur-réalisteur. Autour de cette notion de « hasard organisationnel », méditée par Henri Atlan, la rencontre de ce soir pourrait emprunter son titre à un tableau de Bruegel et à l'œuvre homonyme du compositeur Brian Ferneyhough, La Chute d'Icare. Un événement a eu lieu, dont la trace reste secrète, absorbée dans la multitude et l'indifférence d'actions parallèles.

Avec : Mark Z. Danielewski, Brian Ferneyhough, Lars von Trier (en visioconférence), et un entretien filmé avec Henri Atlan.
Henri Atlan participe à ce symposium à travers un entretien filmé avec Frank Madlener, Andrew Gerzso et Gérard Assayag, réalisé à l'Ircam le 20 mai 2009. Plusieurs extraits de cet entretien seront diffusés au cours du colloque et sur le site Agora.
Extrait 2 : « Auto-organisation et extériorité »

Médiation : Omar Berrada, Frank Madlener

Rencontre suivie de la projection d'un court-métrage inédit de Lars von Trier, Images d'une libération (1982, 57').

En collaboration avec le Département du développement culturel (les Revues parlées) du Centre Pompidou. Avec le soutien du projet CO-ME-DI-A (EACEA - Projet Culture 2007-2013 de l'Union européenne).

Mercredi 10 juin, 19h30 / Centre Pompidou, Cinéma 1