fleche_langueVersion françaiseEnglish versionVersion imprimable
  • Accueil
  • Planning
  • Réservations
  • Lieux
  • Partenaires

Ircam.

du lundi 8 au vendredi 19 juin

If/Then : Installed

Installation interactive

L'installation If/Then confie au spectateur le rôle du danseur, l'invitant à interpréter des mouvements selon une logique chorégraphique définie par Richard Siegal.

Montrer / masquer les détails

Captée en temps réel, l'image de l'utilisateur remplace celle des visiteurs précédents dans une base de données de gestes évolutive.

Conception Richard Siegal, Frédéric Bevilacqua, Florent Bérenger, Hillary Goidell
Programmation Florent Bérenger, Jean-Philippe Lambert
Captation du geste et programmation Frédéric Bevilacqua, Fivos Maniatakos
Vidéo Thomas Pendzel
Graphisme Incandescence

Coproduction The Bakery, ZKM | Karlsruhe, ZKM | Institute for Visual Media, ZKM | Media Museum | Ircam-Centre Pompidou, avec le soutien du CENTQUATRE.

Du lundi 8 au vendredi 19 juin, Ircam, salle Shannon

  • Horaires : 8 juin de 17h à 20h | du 9 au 19 juin du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 17h à 20h, le samedi de 12h à 19h.
  • Site internet The Bakery
du lundi 8 au jeudi 11 juin

Les déplacements du problème

Un spectacle de Grand Magasin

Découvrant pour la première fois l'Ircam, les protagonistes de Grand Magasin viennent perturber le sérieux technologique d'un institut de recherche.

Montrer / masquer les détails

Grand Magasin« À chaque solution, son problème ». Sur cet article de foi, ils élaborent un petit théâtre où trois démonstrateurs présentent une série d'appareils dont l'effet acoustique vient bousculer l'exposé lui-même. Dans les Déplacements du problème, les outils de création sonore de l'Ircam rencontrent une compagnie dont l'un des enjeux est de « faire du théâtre avec rien ».

Distribution

Préparé et exécuté par Pascale Murtin, Bettina Atala, François Hiffler
Avec l'aide de Manuel Coursin
Réalisation informatique musicale Ircam Christophe Mazzella
Création

Production déléguée Grand Magasin. Coproduction Grand Magasin, Ircam / Les Spectacles vivants-Centre Pompidou. Avec le soutien d'Artsadmin, de l'Institut français de Londres et de Culturesfrance, dans le cadre de Paris Calling, a franco-british season of performing arts organisée par l'Ambassade de France au Royaume-Uni. Avec l'aide du Centre culturel André Malraux - Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy.

Crédit photo : © Grand Magasin

Du lundi 8 au jeudi 11 juin, 20h / Ircam, Espace de projection

vendredi 12 juin

Passage des temps

« Ce que nous appelons la réalité est un certain rapport entre ces sensations et ces souvenirs qui nous entourent simultanément - rapport que supprime une simple vision cinématographique, laquelle s'éloigne par là d'autant plus du vrai qu'elle prétend se borner à lui - rapport unique que l'écrivain doit retrouver pour en enchaîner à jamais dans sa phrase les deux termes différents ».

Montrer / masquer les détails

Dotant l'écrivain de cette mission singulière, Marcel Proust invoque plus encore la possibilité d'une écriture complexe du temps, tout à la fois mémoire et amnésie créatrice, celle qui hante précisément le cinéma et fonde la temporalité musicale.

Cette injonction proustienne, le réalisateur Raoul Ruiz, auteur d'un « Temps retrouvé », l'a intégrée dans sa vaste filmographie. Son interlocuteur, Jean-Pierre Dupuy, interroge à son tour les télescopages des temps, convoquant Henry James ou le Hitchcock de Vertigo. Le troisième invité de la rencontre, l'écrivain Renaud Camus, aura fait des « passages » des temps, un style et une chronologie, un journal et une forme privilégiée, l'églogue, capable de s'ouvrir et se propager en tout point. L'ultime mot du symposium sur la complexité revient à la musique de Berio et aux rires de sa Sequenza III, théâtre de la voix affectée du multiple.

Avec : Jean-Pierre Dupuy, Raoul Ruiz, Renaud Camus, Philippe Albèra.

Médiation : Marianne Alphant, Andrew Gerzso

Luciano Berio, Sequenza III pour voix, par Johanne Saunier.
Brian Ferneyhough, Cassandra Dream Songs pour flûte, par Mario Caroli

En collaboration avec le Département du développement culturel (les Revues parlées) du Centre Pompidou.

Crédit photo : © Élise Maillard

Vendredi 12 juin, 19h30 / Ircam, Espace de projection

16, 17, 19 juin

Projet européen SAME

Expérimentation de prototypes d'interaction musicale

Le projet SAME, soutenu par la Commission européenne dans le cadre du programme de recherche et développement ICT (technologies de l'information et de la communication), a pour objectif l'expérimentation de dispositifs technologiques offrant au mélomane de nouveaux modes d'interaction avec la musique, notamment sur téléphone mobile : contrôle gestuel, synthèse et traitements sonores spatialisés, recommandations en fonction du contexte d'écoute, systèmes collaboratifs.

Montrer / masquer les détails

Cet événement est destiné à la fois à faire connaître au public les premiers résultats de recherche du projet et à recueillir les retours des participants sur leur expérience de manipulation, par l'intermédiaire d'un questionnaire qu'il leur sera proposé de remplir.

Partenaires : Université de Gênes - UGDIST, Italie (coordinateur du projet : Pr. Antonio Camurri), Centre de recherche de Nokia (Finlande), Institut royal de technologie - KTH (Suède), Université Pompeu Fabra - UPF (Espagne), Université technologique d'Helsinki - TKK (Finlande), Ircam (France).

Studio 4

Audio Explorer

Audio ExplorerAudio Explorer est une application d'écoute interactive avec un téléphone portable permettant d'agir sur des enregistrements musicaux en en séparant les voies de polyphonie (par exemple voix solo et accompagnement) et en définissant son propre remixage. L'interface propose deux modes principaux : mode de séparation multipiste en fonction de la position des sources dans l'espace stéréophonique et mode de remixage, qui permet d'affecter un volume et une position à chaque source séparée.
Contributeurs : Esteban Maestre (UPF) : conception, coordination | Jordi Llop (UPF) : interfaces utilisateur | Vassilis Pantazis (UPF) : traitement du signal et intégration VST | Alberto Massari (UGDIST) : intégration VST

Fishing Game

Fishing GameVersez-vous un verre de champagne... ou brossez-vous les dents ! Imitez l'un de ces deux gestes avec votre téléphone portable, et vous entendrez le son correspondant. Si vous avez réussi, un choix plus difficile vous sera alors proposé. Ce jeu permet d'illustrer de nouvelles technologies pour le contrôle de sons par le geste. Il met en œuvre un système de reconnaissance et d'analyse de geste couplé à un moteur de synthèse sonore. Il préfigure également de nouvelles possibilités d'utilisation des capteurs embarqués dans les téléphones portables.
Contributeurs : Pierre Jodlowski (Ircam) : conception et coordination artistiques | Baptiste Caramiaux, Grace Leslie, Norbert Schnell, Diemo Schwarz, Bruno Zamborlin (Ircam) : conception et développement techniques | Frédéric Bevilacqua, Hugues Vinet, Olivier Warusfel (Ircam) : conception et coordination.

Studio 5

Grain Stick

Grain StickGrain Stick propose une expérience interactive et collaborative de la musique de Pierre Jodlowski. À l'instar d'un bâton de pluie (rainstick), le basculement d'un tube virtuel à partir de deux capteurs manuels déclenche des cascades de grains sonores dans un espace sonore spatialisé par la technique WFS. Les sons de grains se superposent à un paysage sonore et à des sons percussifs dont le déclenchement et les modulations sont également contrôlés par le geste. Le bâton virtuel peut être manipulé seul à deux mains ou à deux personnes.
Contributeurs : Pierre Jodlowski (Ircam) : conception et coordination artistiques | Grace Leslie, Markus Noisternig, Norbert Schnell, Joseph Sanson, Diemo Schwarz, Bruno Zamborlin (Ircam) : conception et développement techniques | Frédéric Bevilacqua, Hugues Vinet, Olivier Warusfel (Ircam) : coordination.

Orchestra Explorer

Orchestra ExplorerCette installation propose une expérience active à partir de musique enregistrée : vous êtes invité à naviguer dans un espace partagé, l'espace de l'orchestre, dans lequel sont situés les sections musicales ou instruments, en activant et en écoutant une ou plusieurs sections de l'orchestre. La manipulation met en œuvre des téléphones mobiles, qui sont utilisés comme capteurs de mouvement et présentent sur leur afficheur la position de l'auditeur dans l'orchestre. Le rendu sonore spatial peut être effectué avec un système WFS ou au casque du téléphone.
Contributeurs : Antonio Camurri, Corrado Canepa, Paolo Coletta, Gualtiero Volpe (UGDIST) : conception Orchestra Explorer | Alberto Massari (UGDIST) : développement logiciel pour la plateforme EyesWeb XMI SAME, suivi des accéléromètres pour Nokia S60 | Maurizio Mancini (UGDIST) : suivi des accéléromètres et analyse dans EyesWeb XMI | Markus Noisternig, Joseph Sanson, Olivier Warusfel (Ircam) : système de spatialisation WFS.

Sync'n'Move

Sync'n'MoveSync'n'Move propose l'expérimentation de nouvelles formes d'interactions sociales basées sur la musique et le geste, en utilisant des téléphones portables. À partir de mouvements rythmés, portables à la main, une mesure de synchronisation est effectuée entre les participants et vient modifier l'interprétation d'un contenu musical pré-enregistré. Le rendu musical s'améliore s'ils sont en phase et se dégrade progressivement s'ils ne sont pas synchronisés, c'est-à-dire s'ils n'interagissent pas entre eux.
Contributeurs : Giovanna Varni, Paolo Coletta, Gualtiero Volpe (UGDIST) : logiciel de synchronisation de phase | Antonio Camurri, Corrado Canepa (UGDIST) : conception du prototype et du paradigme d'écoute active | Maurizio Mancini, Barbara Mazzarino, Giovanna Varni (UGDIST) : développement logiciel.

pyDM : contrôle expressif d'une interprétation au piano

pyDMDans cette démonstration, un piano informatisé exécute une partition et son interprétation est commandée à partir d'un portable. Chaque commande contrôle les différents aspects du jeu, comme le tempo, la dynamique et l'articulation. Ces valeurs peuvent être ajustées indépendamment ou commandées globalement à partir d'un espace permettant d'exprimer des émotions de base (bonheur, tristesse, tendresse, colère), indiquées par un cercle en mouvement dont la couleur et la dimension varient en fonction de l'émotion exprimée. L'exécution peut être contrôlée par l'interface graphique du téléphone portable, soit en l'inclinant soit en le secouant de différentes façons selon les émotions à exprimer.
Contributeurs : Marco Fabiani, Roberto Bresin, Gaël Dubus (KTH) : conception, développement | Frédéric Bevilacqua, Bruno Zamborlin (Ircam) : reconnaissance de geste.

Interprétation expressive par mobile

Interprétation expressive par mobileDans cette démonstration, un téléphone portable est utilisé pour contrôler l'expression émotionnelle de sonneries. L'utilisateur choisit l'émotion à affecter à sa sonnerie. Celle-ci est envoyée à un serveur, traitée en utilisant le système de contrôle d'interprétation du KTH et retournée sur le téléphone avec l'expression émotionnelle voulue. L'utilisateur peut alors conserver et utiliser cette nouvelle sonnerie.
Le système d'exécution de KTH contrôle les différents aspects de l'exécution, comme le tempo, la dynamique, l'articulation, l'orchestration, en associant des valeurs à chaque émotion.
Contributeurs : Roberto Bresin (KTH) : conception, développement | Jarno Seppanen (Nokia) : développement du serveur.

Zagora

ZagoraZagora est un système d'écoute de la musique sensible au contexte. Il détecte la situation dans laquelle se trouve l'auditeur à partir d'une analyse du son ambiant et produit une liste de morceaux appropriée. L'agent musical Zagora peut ainsi identifier différentes ambiances sonores (dans la rue, au restaurant, en voiture, au bureau et en réunion). Il utilise ces informations pour effectuer un filtrage d'un catalogue de musique en ligne. En quelques clics, vous pouvez voir le résultat de l'analyse audio de la situation, produire une liste de lecture, faire votre choix et lancer l'écoute de musique streamée. Enfin, une navigation par similarité musicale à travers toutes les listes de lecture présentes peut être effectuée en un seul clic.
Contributeurs : Antti Eronen (Nokia) : recommandation musicale par similarité | Jussi Leppänen (Nokia) : reconnaissance du contexte audio | Jarno Seppänen (Nokia) : conception et développement ; recommandation en fonction du contexte.

Terrain de jeu sonore

Terrain de jeu sonoreCe prototype propose plusieurs scénarios de jeux musicaux individuels et collectifs à partir de téléphones portables et sous forme de jouets sonores. Dans le premier cas, le téléphone est utilisé comme instrument de musique. Dans le second, il produit des bruits de voitures. Les utilisateurs agissent par l'intermédiaire des touches du clavier et en agitant les téléphones. Les sons sont synthétisés par les téléphones à l'aide du logiciel Mobilophone. Plusieurs niveaux de jeu et sélections de sons de synthèse sont proposés.
Contributeurs : Jari Kleimola (TKK) : système d'interaction et de synthèse sonore, instruments musicaux mobiles | Sami Oksanen (TKK) : jouets musicaux mobiles | Vesa Välimäki (TKK) : coordination.

16, 17, 19 juin, Ircam, Studios 4 et 5

  • Horaires : 16 et 19 juin, 17h-20h | 17 juin, 17h-19h
  • Conditions d'accès : Entrée libre dans la limite des places disponibles
  • Télécharger le programme (pdf)
  • Site internet : projet SAME
vendredi 19 juin

Scènes noires. Portrait Guerrero

Alberto Posadas, compositeur espagnol, élève et héritier du génial Francisco Guerrero, « interprète » quatre œuvres tardives de Goya, ces fameuses peintures noires qui étaient visibles dans la « maison du sourd » non loin de Madrid.

Montrer / masquer les détails

Scènes noires

Les Parques, Saturne dévorant l'un de ses enfants, Le chien et Deux étrangers, deviennent ainsi une matière orchestrale soumise à la spatialisation et aux interventions électroniques qui immergent l'auditeur. Carlos Franklin, artiste plasticien colombien, a conçu une vidéo en manière de frise, placée au-dessus de l'ensemble instrumental. Gros plans de la musique et de la vidéo sur cette géographie saisissante de la peinture de Goya, sur telle figure violemment déformée ou sur le vide d'une surface qui absorbe tout l'espace pictural.

Programme

  • Alberto Posadas (musique) / Carlos Franklin (vidéo) Cuatro escenas negras, commande de l'Ircam-Centre Pompidou, création
  • Francisco Guerrero Zayin VI

Distribution

Irvine Arditti, violon
L'Itinéraire
Direction Mark Foster
Réalisation informatique musicale Ircam Olivier Pasquet

Coproduction Ircam-Centre Pompidou, l'Itinéraire. Avec le soutien du réseau Varèse, subventionné par le programme Culture 2000 de l'Union européenne.

Crédit photo : Montage de Carlos Franklin à partir des peintures noires de Goya (Les Parques, Saturne dévorant ses enfants, Le chien et Deux étrangers) © Carlos Franklin

Vendredi 19 juin, 19h / Ircam, Espace de projection